actualités

Qim life & news

Catégories

Toutes les catégories

Qiminfo

QimEvents

QimGreen

QimLife

QimTech

Cas client

Atelier Liberating Structures – Episode 2 – La réalisation

Résumé Episode 1

Nous avons relevé le défi de constituer une équipe aux parcours et aux expériences différentes.
Notre but ? Mettre en place une nouvelle force de prospection…(Ta-ta-tata.., may the force be with you)

Pour cela, nous avons choisi de réaliser une animation conviviale et énergisante basée sur l’utilisation des Liberating Structures.

Pour découvrir ou redécouvrir l’épisode 1, c’est par ici.

 

Le déroulement
Jour J pour l’équipe agile prête à animer son premier atelier !

Le rendez-vous est donné 1 heure avant afin de préparer la salle, organiser les bureaux, scotcher nos supports, et disposer le petit-déj pour bien démarrer la journée.

Pascale, adepte de la facilitation graphique, nous dessine à la va-vite, mais avec un talent indéniable, le déroulement de la matinée, nous le présentons aux participants.

 

Et c’est parti pour l’impromptu networking ! Les binômes se forment (1 business manager et 1 responsable technique), ils ont 3 rounds de 3 minutes chacun pour échanger sur 3 questions :
Quelle est ta plus belle satisfaction de la semaine passée ?
Quelle est la prospection la plus réussie dont tu te souviennes ?
Quelle première difficulté aimerais-tu que je t’aide à surmonter ?
Les difficultés mises en évidence sont affichées. L’objectif sera de faire le point en fin de matinée pour voir quelles difficultés ont déjà pu être levées et quelles autres restent à résoudre.
Le 1-2-4 all est lancé. Chacun prend tout d’abord le temps de réfléchir seul au portrait-robot du prospect idéal. Puis les idées sont partagées, triées et présentées au groupe. Le sujet est vaste, et donne lieu à quelques discussions passionnées qui nous font dépasser le temps imparti.

Difficile de couper des conversations quand nous sentons qu’il y a encore beaucoup de choses à dire !
Pascale nous guide : il est important de clarifier ce qui est dit et de proposer d’en débattre plus tard pour rester focus sur l’objectif de l’exercice.

C’est ensuite au tour des Minspecs. Il s’agit de définir les choses à faire absolument pour décrocher un premier rendez-vous, ainsi que les choses à éviter.
Les participants sont inspirés et partagent leurs bonnes pratiques. L’occasion pour Pascale de nous redonner quelques tips sur notre animation : passer davantage auprès des participants pour s’assurer que la consigne est claire, garder un œil sur le chronomètre et annoncer régulièrement le temps restant. Respecter le timing est essentiel ! Après une petite pause bienvenue, Pascale improvise un énergiser à base de percussions corporelles.
Et c’est reparti !
Place au WINFY (What I Need from You) dont l’objectif est double : exprimer pour un groupe de métier ses attentes vis-à-vis de l’autre groupe, puis proposer des réponses aux attentes.
Il s’agit ici de préciser la façon dont commerciaux et techniques souhaitent travailler ensemble. Les post-it s’accumulent. Il est important de les catégoriser pour en sortir une vision claire.
Nous voici quasi sur la ligne d’arrivée

Il est temps de reprendre les difficultés mises en évidence au début et de voir si cette matinée de travail a permis de les résoudre. Tout n’a pas été résolu mais de bonnes pistes ont été données.

Chacun indique ensuite sur une échelle de 1 à 10 de quelle façon il se sent prêt à se lancer dans l’aventure.
Le bilan est très positif mais un manque est levé : quid du plan d’actions ??

Ni une, ni deux (les pizzas commandées ayant un peu de retard) nous voilà lancés dans un dernier atelier improvisé pour préciser les next steps et qui fait quoi.

On en ressort avec du concret !

Les pizzas sont arrivées, il est temps de conclure par un petit ROTI (Return On Time Invested).
Chacun donne une note globale de 1 à 5, écrit sur des post-its ce qu’il a apprécié, et ce qui nous aurait permis d’avoir un +1.

Les équipes sont ravies, et nous, petits padawans de l’agilité, sommes heureux : tout s’est très bien déroulé, l’énergie et la dynamique de groupe sont là et l’envie de travailler ensemble encore plus forte.

 

Principes des Liberating Structures
  • Inclure tous les participants et débrider les idées
  • Respecter réellement les gens et les solutions locales
  • Bâtir la confiance dans le changement
  • Apprendre de ses erreurs
  • Accroître les libertés et valoriser la responsabilité
  • Mettre l’accent sur les possibilités : croire avant de voir
  • Apprendre à se découvrir soi-même au sein d’un groupe
  • Encourager la destruction créatrice et permettre l’innovation
  • Inciter à une curiosité sérieuse et ludique
  • Toujours commencer avec un objectif clair

 

ces articles peuvent également vous intéresser…