actualités

Qim life & news

Catégories

Toutes les catégories

QimLife

QimTech

QimFamily

QimAct

QimCase

Introduction au déploiement de solutions Power Platform

Article rédigé par David Ghesquière, consultant PowerPlatform & M365 chez Qim info.

Si vous êtes un adepte de développement Power Platform vous vous êtes probablement déjà dit : « Il doit bien y avoir une autre façon de déplacer mon application d’un tenant à un autre ? ».

Et si c’est le cas, vous avez raison, il y a une autre méthode et celle-ci se nomme : les Solutions.

Qu’est-ce qu’une solution ?

Une solution est utilisée pour déplacer des applications Power Apps, flux Power Automate, tables Dataverse d’un environnement à un autre, mais aussi d’un tenant à un autre.

La solution va permettre de mettre en place plusieurs concepts et le premier d’entre eux est le suivant.

Les types de solutions :

Microsoft nous propose deux types de solutions :

  • Les solutions non gérées
  • Les solutions gérées

Une solution non gérée, c’est quoi ?

Eh bien c’est très simple, ce type de solution est principalement utilisé lors de la phase de développement et donc dans un environnement de développement. Celle-ci permet toutes les modifications sur les éléments inclus dans la solution (ces éléments sont d’ailleurs appelés Composants).

Lorsque le développement est terminé, la solution non gérée peut ensuite être exportée comme non gérée ou gérée.

Point important, si vous exportez une solution non gérée en tant que solution gérée, il vous sera impossible de l’importer dans le même environnement.

Une solution gérée, c’est l’inverse ?

Oui, en quelques sorte, celles-ci sont utilisées pour être déployées sur un environnement de production ou de test. Les composants d’une solution gérée ne peuvent pas être modifiés.

Utiliser une solution gérée pour le déploiement permet donc de protéger votre application contre les modifications, à savoir que ce type de solution ne peut pas être exporté une fois installé sur un environnement.

Pour résumer, lorsque les développeurs travaillent sur un environnement de développement, ils utilisent une solution non gérée, puis, lorsque l’application doit être déployée, ils l’exportent en tant que solution gérée afin de l’installer sur un environnement de test ou de production.


Les solutions nous proposent un autre concept, j’en ai parlé très rapidement, il s’agit des Composants de solution.

Les composants de solution

Tel qu’évoqué précédemment, un composant est un élément d’une solution.
Pour faire simple, tout ce qui peut être inclus dans une solution est un composant et est personnalisable.
Les composants les plus courants sont les suivants :

  • Application Power Apps, peut être une application Canvas, Model-Driven.
  • Flux Power Automate, peut être un flux Automatique, Instantané ou Planifié.
  • Table Dataverse,
  • Référence de connexion, ce composant permet par exemple de créer une connexion vers un service, ici Sharepoint, avec un compte spécifique et de l’utiliser sur tous vos flux dans votre solution.
  • Variable d’environnement, ce composant sert notamment dans les applications Power Apps. Il permet de définir une valeur telle qu’un site Sharepoint, une Liste Sharepoint et de réutiliser très facilement ces valeurs via la variable d’environnement dans les applications Power Apps et actions Power Automate.

Ci-dessous, l’interface de modification (identique à celle de création) des variables d’environnement. Notez qu’ici la variable shpSite est utilisée dans shpListeUtilisateur en tant que source du site.

Maintenant que notre solution a ses composants, il nous faut la déployer sur un environnement dédié.
Nous allons donc maintenant explorer un dernier concept qui est, le Cycle de vie d’une solution.

Le cycle de vie d’une solution

Les outils mis à disposition avec les solutions nous permettent de gérer les différents processus de cycle de vie des applications et cela afin de déployer ou mettre à jour notre solution sur l’environnement de notre choix.

Voici les différentes actions possibles :

  • Créer ou importer des solutions non gérées, ici il faudra simplement se rendre dans l’environnement choisi, sélectionner l’onglet Solutions et choisir Nouvelle solution ou Importer une solution.
  • Créer des mises à jour pour une solution. Ce type d’action est utile lors d’une mise à jour majeure de l’application. Attention toutefois, il n’est pas possible de supprimer des composants lors de la mise à jour.
  • Si vous avez besoin de supprimer des éléments inutiles, il est possible d’importer la solution en tant que mise à niveau vers une solution gérée existante. Cela aura pour effet de supprimer les composants inutilisés et de déclencher un processus de mise à niveau. Une nouvelle version de la solution sera alors créée.
  • Si de légères modifications ont été faites sur votre application, tel que le changement d’un libellé, une couleur, ou la correction d’un bug mineur, vous pouvez utiliser la fonction de correctif. Cela aura pour effet de simplement superposer le correctif sur la solution parent. Évidemment, aucun composant ne pourra donc être supprimé via cette fonction.

Vous savez maintenant globalement comment fonctionne une solution. Ceci était bien sûr une introduction au sujet, celui-ci étant vaste nous ne pouvons pas l’aborder totalement.

Les équipes de notre Centre d’expertises peuvent vous accompagner dans le déploiement de votre projet et vous proposer une mise en place sur-mesure. N’hésitez pas à nous contacter !

ces articles peuvent également vous intéresser…