actualités

Qim life & news

Catégories

Toutes les catégories

QimLife

QimTech

QimFamily

QimAct

QimCase

PowerApps : Les composants, à quoi ça sert ?

Article rédigé par David Ghesquière, Consultant Office 365 chez Qim Info

Optimisez vos développements d’applications canevas dans PowerApps

Nous vous avions parlé de PowerApps, un outil de développement permettant la création d’application Mobile, Tablette et Desktop très rapidement et simplement.

Mais qu’en est-il si nous souhaitons aller plus loin, créer une application avec un design sur mesure, voire, créer plusieurs apps qui devraient toutes respecter une charte graphique précise. Sommes-nous obligés de copier-coller chaque élément afin de pouvoir recréer le style qu’il nous faut ?

Eh bien non, pour cela, il existe UNE solution !

Les composants

Un composant est un assemblage de contrôles natifs, permettant ainsi d’appliquer un style personnalisé et réutilisable facilement, à travers une ou plusieurs applications.

Bien que cette fonctionnalité soit en « Preview », elle apporte déjà un lot de fonctions très utiles et abouties.

Si vous êtes un adepte de PowerApps, vous savez déjà que chaque objet que vous placez sur votre application possède des propriétés. Eh bien, un des avantages de ce système est qu’il rend possible l’utilisation de fonctionnalités avancées telles que des propriétés personnalisées, vous pouvez donc créer les vôtres.

À l’aide de ces propriétés personnalisées, vous pouvez par exemple permettre à l’utilisateur de changer le style graphique, tel que la couleur, la police, la taille grâce aux propriétés d’entrée ou bien de définir des déclenchements au clic avec une propriété de comportement, activer des actions suivant la valeur d’un des éléments puis la récupérer par une propriété de sortie.

Votre composant aura donc, comme n’importe quel composant natif, des propriétés sur lesquelles vous pourrez agir, en plus de celles que vous aurez définies.

Les composants créés étant généralement intégrés à une bibliothèque de composants, lors de la mise à jour de la définition d’un des composants, toutes les instances de celui-ci sont modifiées également par un système de mise à jour, l’utilisateur du composant est donc libre d’accepter ou non de le mettre à jour.

Les composants étant réutilisables et portables par un système d’importation et exportation, ils permettent de réduire l’utilisation du copier-coller lorsque vous créez des styles pour vos contrôles et améliorent les performances tout en vous laissant une grande liberté de personnalisation.

Attention toutefois ! Les composants sont cloisonnés, vous ne pouvez pas accéder à ses contrôles depuis l’extérieur (si vous voulez accéder à la valeur d’un élément particulier, il faut définir une propriété de sortie), tout comme le composant ne peut pas accéder aux contrôles de votre application.


Mais alors, comment est-ce qu’on crée un composant ?

La création d’un composant se fait directement depuis le portail PowerApps, l’interface est la même que lors de la création d’une application.

Vous pouvez y accéder depuis la modification d’une application ou par le menu de la Bibliothèque de composants.

La seule chose qui diffère d’un composant natif, actuellement, est la possibilité d’ajouter des propriétés personnalisées comme évoquées plus haut.

Sur l’image ci-dessus vous pouvez voir que nous avons des propriétés définies avec un type tel que Color, Boolean etc. Mais aussi un autre type qui est Output property où sont des entrées valeurs que nous allons pouvoir récupérer en dehors du composant.

La bonne pratique est de créer une bibliothèque de composants afin que les autres créateurs d’application puissent y accéder également. Ils pourront ainsi utiliser vos composants et être avertis lors de la mise à jour de l’un d’eux.


Notre avis

Les composants permettent de réduire les couts de développement tout en apportant une flexibilité et une simplicité de personnalisation d’un projet.

Le fait de rendre disponibles des composants pour tous, mettre à jour et ajuster un élément sur une multitude d’applications à la fois rend son utilisation puissante et peut-être même indispensable.

Microsoft continue d’améliorer cette fonctionnalité avec par exemple la possibilité de créer des propriétés de comportement, dont nous vous avons parlé plus haut et qui est actuellement en phase d’expérimentation.

Si vous avez besoin de plus d’informations ou souhaitez qu’on vous accompagne dans la mise en place d’application PowerApps n’hésitez pas à nous contacter !

ces articles peuvent également vous intéresser…