actualités

Qim life & news

Catégories

Toutes les catégories

QimLife

QimTech

QimFamily

QimAct

QimCase

La formation pour viser la parité

Après 2 ans de pandémie, le monde du numérique est en ébullition : on estime en effet que près de 90% des emplois en Europe ont une composante numérique. Mais dans ce domaine, les inégalités persistent. En effet, les femmes représentent seulement 18% des spécialistes des technologies de l’information et de la communication (TIC) en Europe en 2020 (source : touteleurope.eu).

C’est pourquoi il est nécessaire d’unir nos efforts pour agir : dans ce contexte, Qim info a décidé de participer au projet du Coding Club des filles porté par l’EPFL.


Un club pour viser la parité

Le projet de l’EPFL concentre ses efforts sur les cursus de formation initiale des jeunes filles (entre 11 ans et 16 ans) pour favoriser l’accroissement du nombre de femmes qui exerceront un métier dans les domaines des TIC et de l’ingénierie.

Certaines études ont montré l’importance des cadres familiaux dans l’éloignement des filles des métiers du numériques, alors même que de nombreuses innovations  ont vu le jour grâce à d’illustres femmes : Hedy Lamarr, actrice et inventrice d’un système de sécurisation des télécommunications en 1941, toujours utilisé à ce jour dans les liaisons wifi et bluetooth, ou encore Margaret Hamilton qui a conçu le système embarqué du programme spatial de la mission Apollo 11 permettant aux Hommes de se poser sur la Lune en 1969.


Des collaboratrices Qim info comme mentores

Chez Qim info, les femmes représentent en 2021 21% de nos effectifs.

Après différents échanges avec l’EPFL sur ce sujet, c’est avec un réel enthousiasme que nous avons donc répondu présent.es pour participer au Coding Club des filles en tant que mentore ! En effet, un des objectifs de ce club est de présenter à ces jeunes filles des femmes actives aux parcours variés dans les domaines des TIC.

5 collaboratrices Qim info vont donc présenter leur parcours et leur histoire lors d’ateliers entre fin février et fin avril : Julie Prud’homme, Directrice de notre agence de Lausanne ; Céline Monneret, Manager du pôle recrutement ; Sandra Vincent, Cheffe de projet / Business Analyst ; Sandra Janes Développeuse Java ; et Charlotte Chartier Business Analyst.

Notre rêve secret ? Participer au cheminement d’une vocation pour certaines étudiantes et contribuer, à notre échelle, à donner confiance aux filles dans leurs capacités à être actrices dans le monde du numérique !

ces articles peuvent également vous intéresser…